Shank

Shank

Excellent beat 'em up au style bande dessinée

Décidément, les beat'em up en 2D ont la cote. Après A.R.E.S. et Fists of Fu, voici Shank, un autre jeu de baston linéaire en 2D qui laisse présager de bons moments de défoulement. Facile à prendre en main, efficace et surtout très bien réalisé, Shank laisse une excellente impression dès les premières minutes. Lire la description complète

Les plus

  • Excellents graphismes
  • Style propre
  • Combos et attaques spéciales
  • Boss de fin

Les moins

  • Ennemis un peu répétitifs
  • Level design sans originalité

Très bon
8

Décidément, les beat'em up en 2D ont la cote. Après A.R.E.S. et Fists of Fu, voici Shank, un autre jeu de baston linéaire en 2D qui laisse présager de bons moments de défoulement. Facile à prendre en main, efficace et surtout très bien réalisé, Shank laisse une excellente impression dès les premières minutes.

L'intro et les cinématiques sont du niveau d'un bon dessin animé et plongent le joueur dans l'ambiance. On incarne un baroudeur solitaire qui veut se venger de Butcher, un gros bras local, dans un Mexique de BD.

Au début de Shank, on affronte ses ennemis avec 3 attaques spéciales: un couteau, des pistolets ou une tronçonneuse, que viennent compléter les grenades et autres joujoux. Le gameplay est rapide, efficace, mais pas assez précis pour les puristes. On se retrouve à taper au hasard dans la mêlée, et les combos sont presque trop faciles à réaliser.

En revanche, l'animation est un des nombreux points forts de Shank: l'action y est frénétique et le personnage réagit au doigt et à l'œil avec des mouvements d'une fluidité rarement rencontrée.

Les graphismes sont également une grosse satisfaction: Shank est beau et surtout, possède une identité propre, à mi-chemin entre les univers de la BD et du western mexicain. Les décors comme les personnages sont à la fois détaillés et stylés: on a presque envie que l'action de Shank ralentisse pour profiter du paysage.

Malgré ces atouts, Shank souffre de points faibles rédhibitoires. Comme dit précédemment, le gameplay se résume souvent à du matraquage de combos répétitifs sur des ennemis finalement assez faibles.

Le level design, lui, manque d'originalité. Shank se retrouve à l'étroit dans 2 dimensions et à force de répéter le même type de plates-formes, on se surprend à éprouver une forme de lassitude.

Malgré la monotonie des niveaux et un gameplay perfectible, Shank reste un très bon beat'em up aux graphismes largement au-dessus du lot et à l'ambiance très réussie. A tester les yeux fermés.